Quels sont les médicaments pour fluidifier le sang ?

L’AVC, Accident Vasculaire Cérébral survient lorsque la circulation sanguine vers ou dans le cerveau est interrompue par un vaisseau sanguin rompu (forme hémorragique) ou par un caillot sanguin, c’est la forme ischémique. Cette dernière semble la plus fréquente et elle est prévenue par la prise de médicaments pour fluidifier le sang encore appelé anticoagulants. Découvrez ces médicaments pour fluidifier le sang.

L’anticoagulant pour fluidifier le sang

L’anticoagulant est un médicament visant à empêcher la formation des caillots dans les vaisseaux sanguins en fluidifiant le sang. Il sert donc dans la prévention de maladies graves où ces caillots bouchent les vaisseaux (cas de l’AVC) ou dans le traitement de maladies du sang qui causent la formation de ces caillots.

La livraison de médicaments anticoagulants à domicile devient possible sur présentation numérique de votre ordonnance, ce qui est intéressant, car selon l’Agence du Médicament, c’est environ 3 millions de Français qui reçoivent chaque année au moins un médicament anticoagulant. Il s’agit d’un service fiable et vous pouvez procéder à des vérifications préalables concernant la vente en ligne de médicaments.

Les différents types d’anticoagulants

Les anticoagulants existent sous plusieurs formes, mais ils sont classés en 2 grandes familles.

  • Les anticoagulants injectables

Ils comprennent principalement les héparines de bas poids moléculaire : l’héparine standard et un antithrombotique. Ils sont injectés par voie intraveineuse ou sous-cutanée et peuvent être utilisés à faible ou forte dose selon le but recherché. Leur action est rapide, mais ils s’administrent sur une durée limitée.

Comme exemple, vous avez la « Calciparine ® » et l’« Arixtra ® ».

  • Les anticoagulants oraux

Ils sont utilisés en relai aux anticoagulants injectables. On distingue dans cette famille les antivitamines K et les anticoagulants oraux directs encore appelés nouveaux anticoagulants oraux.

Les antivitamines K ou AVK restent les plus courants et les plus anciens. Ils s’utilisent en cas de traitement au long cours, voire pour toute la vie. Le « Sintrom ® » est un exemple d’AVK.

Les nouveaux anticoagulants remplacent progressivement les AVK, car ils sont plus stables et offrent une meilleure modulation des doses selon l’âge, la fonction rénale, etc. Comme exemple, nous pouvons citer « Eliquis® ».Malgré les services qu’ils rendent, les anticoagulants nécessitent quelques précautions concernant leur prise. 

La santé, c’est le plus grand des biens, en prendre soin demeure essentiel.

Les précautions à adopter en cas de prise d’anticoagulants

Lorsque vous prenez ou devez prendre des médicaments qui fluidifient le sang, veillez à informer votre médecin traitant en cas de grossesse. N’oubliez pas de lui préciser les autres médicaments et tisanes que vous prenez afin d’éviter les interactions médicamenteuses. Évitez la prise d’anticoagulant durant vos règles. Précisez à votre médecin traitant si vous souffrez d’ulcère. Signalez tout changement suspect (urines sanguinolentes, saignements du nez, vomissements sanglants, etc.).

Même s’ils jouent un rôle important dans la prévention des maladies telles que l’AVC, ces médicaments qui fluidifient le sang doivent être pris avec précaution. Suivre les recommandations de votre médecin traitant concernant la posologie est important. Partagez avec lui toute information qu’il juge nécessaire afin d’éviter d’éventuels désagréments.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *