Puis-je donner mon sang après un piercing ou un tatouage ?

Dès que des aiguilles ou des objets tranchants traversent la barrière cutanée et qu’ils sont utilisés pour plusieurs personnes, il existe un risque de transmission de virus ou de bactéries. Si l’on ne dispose pas d’assurance rigoureuse sur les conditions de stérilisation des aiguilles et des instruments utilisés, on peut considérer qu’il s’agit d’une situation à risque plus élevée de contracter une infection tel que le virus de l’hépatite C. Une contre-indication temporaire de quatre mois associée au tatouage et au piercing a donc été instituée en France. En revanche, quatre mois après l’exposition au risque, il est possible de reprendre le don du sang : s’il y a eu transmission, le virus sera mis en évidence par le test de dépistage.

Guillaume

A propos de l'auteur: Guillaume

Hématologue dans un grand centre hospitalier en région parisienne, je gère le site dondusang.net depuis 2019.

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *