Prise de sang à domicile : ce que vous devez savoir !

Tout le monde a besoin à un moment donné d’un prélèvement sanguin. Cet acte infirmier est souvent prescrit dans le cadre de l’établissement d’un bilan de santé. Par ailleurs, la prise de sang peut être nécessaire pour le dépistage de certaines maladies ou de troubles biologiques particuliers. Votre médecin peut aussi l’ordonner afin de confirmer son diagnostic, de contrôler un traitement ou encore de surveiller l’évolution d’une affection dont vous souffrez. Vous pouvez vous faire prendre votre sang à l’hôpital ou dans un laboratoire d’analyses biomédicales. Mais vous pouvez aussi choisir un prélèvement à domicile. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur ce mode de prise de sang.

Qu’entend-on par prise de sang à domicile ?

Une prise de sang se fait en prélevant une quantité donnée de sang dans l’organisme d’un patient. L’opération se réalise à l’aide d’une seringue munie d’une aiguille très fine.

Une prise de sang doit se faire par un professionnel de santé tel qu’un médecin, une infirmière ou un préleveur exerçant dans un laboratoire d’analyses médicales. En général, c’est dans une veine localisée dans le creux du bras que le professionnel enfonce l’aiguille pour effectuer le prélèvement. Bien faite, une prise de sang est une opération rapide et non douloureuse.

Que ce soit à domicile ou en laboratoire, le but d’une prise de sang est triple. Tout d’abord, elle vise à détecter une maladie chez le sujet soumis à la prise. Ensuite, elle permet au médecin qui l’a prescrite de mettre en place le traitement qui convient à l’affection détectée. Enfin, la prise de sang sert également à connaître l’évolution d’une maladie.

Une prise de sang peut se faire aussi bien dans un laboratoire d’analyses médicales que dans une clinique, un hôpital ou à domicile. Pour qu’une prise de sang puisse se réaliser à domicile, la mention « prélèvement à domicile » doit figurer sur l’ordonnance qui vous a été délivrée par votre médecin. Ce prescripteur peut être soit un médecin généraliste, soit un spécialiste, soit un médecin du travail. Dans le cas où la prescription à domicile ne figurerait pas sur votre ordonnance, vous pourriez toutefois réaliser votre prise de sang chez vous. Mais, vous devriez prendre entièrement à charge les frais de déplacement de l’infirmière. Cela signifie que vous ne pourriez recevoir aucun remboursement de la part de l’Assurance Maladie. Rendez-vous sur charlottek.fr pour tout savoir sur la rémunération d’une infirmière.

Il est important que votre médecin généraliste vous prescrive un anesthésiant local avant votre prise de sang à domicile. Cet anesthésiant doit être appliqué une heure avant que l’infirmière n’arrive chez vous.

Vous avez par ailleurs l’obligation d’être à jeun au moment de réaliser certains prélèvements. Au nombre de ceux-ci figurent le dosage du cholestérol, l’insuline, la glycémie à jeun ou encore les triglycérides. Être à jeun veut dire n’avoir pris ni aliment ni boisson depuis une dizaine ou une douzaine d’heures. Vous pouvez bien sûr continuer de vous désaltérer avec de l’eau.

Un certain nombre de points doivent être vérifié pour s’assurer que le prélèvement se passe dans de bonnes conditions. Éprouvez-vous des difficultés à vous mouvoir ? Il faut que quelqu’un puisse ouvrir la porte à l’infirmière quand elle viendra et lorsqu’elle s’en ira. De plus, assurez-vous de pouvoir être joignable par téléphone. C’est par ce biais que vous pourrez recevoir d’éventuelles informations importantes au sujet de votre prise de sang. Par ailleurs, il faudra peut-être éloigner votre animal de compagnie s’il s’avérait que ce dernier peut perturber le déroulement normal de la prise de sang.

Apprêtez également les éléments suivants :

  • l’ordonnance médicale ;
  • votre carte vitale ;
  • votre carte mutuelle.

Quant à l’infirmière, il lui revient de se déplacer chez vous, munie de l’ensemble du matériel indispensable à la prise de sang à domicile. Nous reviendrons plus bas dans le détail sur les dispositions à prendre avant, pendant et après une prise de sang à domicile.

Quels sont les avantages de la prise de sang à domicile ?

La prise de sang à domicile présente de nombreux avantages, mais trois sortent du lot. Tout d’abord, elle est synonyme de confort. Ensuite, elle n’entraine aucun surcoût. Enfin, la prise de sang à domicile ne diffère en rien de la prise de sang à l’hôpital ou au laboratoire en termes de la qualité de service.

La prise de sang à domicile vous permet de jouir d’un grand confort. En effet, vous n’aurez pas à vous déplacer lorsque vous optez pour ce mode de prélèvement sanguin. C’est l’infirmière qui viendra chez vous, et non vous qui vous rendrez à l’hôpital ou dans un laboratoire d’analyse biomédicales. Ce gros avantage n’est pas seulement apprécié des personnes du troisième âge ou des individus souffrant d’un handicap physique.

Il est aussi des personnes actives qui n’ont pas forcément le temps qu’il faut pour se rendre à l’hôpital ou dans un laboratoire pour une prise de sang. Et si vous êtes une mère au foyer occupé à conduire ses enfants à l’école, vous aimerez aussi beaucoup le confort procuré par un prélèvement sanguin à domicile. N’importe qui ayant choisi ce type de prélèvement peut donc vaquer à ses occupations en attendant que le préleveur de laboratoire ou l’infirmière arrive. Dans le cas où le prélèvement devrait s’effectuer sur un enfant, celui-ci serait rassuré de le subir dans un environnement qui lui est familier. Le prélèvement à domicile rend donc une prise de sang moins stressante pour un patient de très jeune âge.

Il y a aussi le fait que la prise de sang à domicile vous épargne d’attendre de longues heures dans un rang à l’hôpital. Lorsque le médecin ne vous prescrit pas un prélèvement à jeun, il vous est même possible de donner rendez-vous au professionnel de la santé sur votre lieu de travail. Comme la prise de sang peut se faire en position assise comme allongée, il n’y a aucune préparation spécifique à effectuer. Il vous faudra juste porter un habit avec une manche suffisamment large pour être facilement relevée. Il vous faudra aussi observer un petit moment de calme avant, car le stress est susceptible de modifier les résultats. Pour le reste, vous n’aurez qu’à vous installer correctement ! La prise de sang à domicile (ou même au boulot) offre donc une grande flexibilité.

Le deuxième avantage majeur du prélèvement de sang à domicile est qu’il n’entraine aucun surcoût. En effet, l’infirmière vient chez vous sans que vous ayez à débourser un rond. C’est votre assurance maladie qui prendra en charge les frais associés à la prise de sang et aux analyses. À noter que les taux de remboursement pratiqués par les assurances privées sont pour la plupart les mêmes que ceux de l’assurance maladie. Pour vous en assurer, vous pouvez vous rapprocher de la vôtre.

En outre, la prise de sang à domicile ne diffère en rien de celle dans un hôpital ou dans un laboratoire d’analyse. Il s’agit d’un acte infirmier qui répond dans un cas comme dans l’autre aux mêmes règles. La personne qui viendra chez vous sera tout à fait qualifiée pour exécuter l’opération. Elle se déplacera avec tout l’équipement médical nécessaire pour la pose de l’aiguille dans l’une de vos veines.

Elle se montre encore plus précautionneuse au cas où vous souffririez d’une fragilité psychologique. Et tout juste après le prélèvement, vous serez à même de reprendre le cours normal de votre vie. Il reviendra à l’infirmière de transporter votre prélèvement jusqu’au laboratoire pour que les techniciens biologistes chargés de l’analyse sanguine prennent le relai. Quant aux résultats, ils vous parviendront dans les plus brefs délais à moins que le médecin ayant prescrit la prise de sang ait demandé des analyses approfondies. 24 heures suffisent en général pour que ces résultats vous soient envoyés à vous et à votre médecin traitant.

Qu’est-ce qui distingue une infirmière libérale d’un préleveur de laboratoire ?

La prise de sang à domicile peut se faire soit par une infirmière libérale, soit par un préleveur de laboratoire.

Les préleveurs sont les professionnels qui travaillent dans les laboratoires d’analyses médicales et qui peuvent aussi se déplacer chez vous le cas échéant. En revanche, une infirmière libérale est une professionnelle diplômée d’État qui a travaillé à l’hôpital et qui exerce désormais dans un cabinet urbain en tant que libérale. Certaines infirmières libérales travaillent seules alors que d’autres s’associent entre elles pour monter un cabinet. Il existe encore des infirmières libérales qui travaillent dans des maisons de santé en collaboration avec des kinésithérapeutes ou d’autres professionnels de santé libéraux.

À quel niveau se situe la différence entre une infirmière libérale et un préleveur ? L’infirmière libérale au contraire du préleveur n’est pas salariée. En effet, le préleveur perçoit une rémunération de la part du laboratoire qui l’emploie et dans lequel il réalise exclusivement des prélèvements biologiques. Par contre, l’infirmière libérale encore appelée IDEL est une professionnelle indépendante qui réalise différents genres de soins tels que les pansements, les injections ou encore les toilettes.

Un laboratoire d’analyses médicales contacte une infirmière libérale pour effectuer le prélèvement à domicile s’il ne peut envoyer un préleveur. Et plutôt que de contacter directement une infirmière libérale, il est conseillé de faire appel à un laboratoire. Pourquoi ? Parce que les infirmières n’hésitent pas à décliner une demande lorsque le laboratoire n’est pas proche de la zone où elle fait sa tournée pour le dépôt des prélèvements.

Quelles sont les dispositions à prendre avant une prise de sang à domicile ?

Certains éléments doivent être pris en compte avant toute prise de sang à domicile. Ils se rapportent à la prescription du médecin, à la gestion de la douleur et aux formalités administratives.

La prescription du médecin

Le premier élément qui doit guider la prise de sang à domicile est la prescription médicale. Lorsque le médecin ordonne une prise de sang à jeun, le patient doit cesser de s’alimenter 12 heures au moins avant la prise de sang. Il est seulement autorisé à prendre de l’eau. Avant une prise de sang, il est aussi déconseillé de consommer du tabac et de s’adonner à des activités physiques intenses.

La gestion de la douleur

Des dispositions doivent également être prises en amont pour ce qui a trait à la gestion de la douleur. Une pommade ou encore un patch anesthésiant peut être prescrit aux sujets les plus sensibles. Attention cependant à respecter strictement les conditions d’utilisation de ces produits pour s’assurer qu’ils exercent l’effet escompté.

Les formalités administratives

Pour rappel, le sujet devant être soumis à un prélèvement de son sang doit préparer son ordonnance médicale, sa carte vitale et sa carte mutuelle. De toute façon, la personne chargée de réaliser l’opération de prélèvement devra vérifier au préalable l’ordonnance ainsi que l’identité du patient.

Quelles sont les étapes de la prise de sang à domicile ?

La prise de sang à domicile se déroule suivant les mêmes étapes dans un laboratoire, un hôpital ou une clinique. Quelles sont donc ces étapes ?

Étape n° 1 : Installation du patient

Tout d’abord, le patient doit prendre place sur une table d’examen. La personne chargée d’effectuer le prélèvement devra s’assurer qu’il est confortablement installé.

Étape n° 2 : Désinfection de la zone de prélèvement

L’infirmière ou le préleveur devra ensuite désinfecter la région du corps ou le prélèvement sera réalisé. Pour ce faire, il se servira d’un antiseptique.

Étape n° 3 : Placement du garrot

À l’étape n° 3, un garrot en plastique est mis en place pour enserrer légèrement le bras. Un brassard peut être utilisé à défaut d’un garrot. Puis, il est demandé au sujet de serrer son poing.

Étape n° 4 : Tapotement de la veine

Le préleveur ou l’infirmière tapote la veine au niveau de laquelle le sang sera prélevé. Il s’agit par ce biais de gonfler la veine en question afin de rendre aisé le prélèvement.

Étape n° 5 : Prélèvement proprement dit

À présent, le professionnel de la santé enfonce l’aiguille de la seringue dans la peau du patient et s’attèle à prélever le sang. Il est conseillé au cours de la manœuvre au patient de bouger le moins possible et de respirer suffisamment. Si vous êtes une personne de nature anxieuse ou qui n’aime pas la vue du sang, vous pouvez toujours regarder ailleurs.

Étape n° 6 : Recueil du sang

Le recueil du sang prélevé se fait directement dans des tubes. Le nombre de ces tubes dépend du volume de sang à recueillir.

Étape n° 7 : Retrait du garrot

Le patient peut desserrer le poing à la suite du prélèvement. Ce n’est qu’à ce moment que le préleveur ou l’infirmière retirera le garrot.

Étape n° 8 : Application d’un pansement

Le professionnel de la santé applique alors un petit coton à l’endroit où la piqure a été effectuée afin d’aspirer les gouttes de sang qui continuent éventuellement de couler. Ensuite, il pose un pansement à l’emplacement de la piqure.

Étape n° 9 : Étiquetage et remise des tubes

À l’ultime étape du processus de prise de sang, le préleveur ou l’infirmière remet les tubes renfermant le sang prélevé aux équipes devant se charger de son analyse. Mais, avant, il devra procéder à l’étiquetage de ces précieux tubes.

Quelles sont les dispositions à prendre après une prise de sang à domicile ?

Une fois la prise de sang réalisée suivant les étapes indiquées ci-dessus, il reste encore au patient de mener quelques actions précises. Dans un premier temps, il devra se nourrir si la prise de sang s’est faite à jeun. Cette prise d’aliments doit se faire le plus tôt possible au terme de la prise de sang pour permettre à l’organisme de reprendre des forces et réduire les risques de malaise. Dans un second temps, le patient ayant été soumis à une prise de sang devra retirer le pansement. Ce retrait doit en principe se faire deux heures après la prise. Il se peut qu’un hématome apparaisse sur la peau du sujet quelque temps après le retrait du pansement. Rien de bien préoccupant, car il disparaitra normalement quelques jours après.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *