Douleurs au plexus solaire : causes, symptômes et moyens de prévention !

Situé au creux de l’estomac et juste en dessous du sternum, le plexus solaire est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. En effet, c’est un système central de nerf parasympathique qui contrôle les fonctions digestives, intestinales et rénales destinées à apaiser votre corps. Sa forte constitution en réseau capillaire artérielle permet de capter et de distribuer l’oxygène du poumon aux différents organes au travers de la pompe du cœur.

Toutefois, le plexus solaire, encore appelé plexus cœliaque peut être sujet à certaines douleurs qui entravent son plein fonctionnement. Quelles sont les causes de ces douleurs ? Quels en sont les symptômes et les moyens de préventions ? On vous dit tout.

À quels symptômes reconnaît-on les douleurs du plexus solaire ?

Les symptômes pour reconnaître les douleurs au plexus solaire sont multiples et diversifiés. En effet, ils varient d’une personne à une autre et peuvent revêtir plusieurs formes. Dans certains cas, il peut s’agir de sensation de gêne respiratoire, de brûlure stomacale, de crampe digestive ou d’une forte sensation de faim. Pour d’autres patients, ces symptômes prennent la forme de douleurs dans le dos ou comme un coup de poignard reçu dans le ventre.

En cas de complication des douleurs au plexus solaire, le sujet ressent comme une perte de souffle. Cette dernière est due à une forte sensation d’oppression sur votre thorax, semblable à un étau qui refermait sur la cage thoracique. Ces douleurs peuvent parfois devenir angoissantes, atroces, voire chroniques.

La multiplicité des symptômes s’explique par la diversité des parties de la zone faisant l’objet d’un dysfonctionnement. En effet, une douleur au plexus solaire peut être la résultante d’un problème à l’estomac, à l’œsophage, aux muscles intercostaux ou d’un diaphragme bloqué. Pour ce dernier, il est impératif de se demander : comment soulager un diaphragme bloqué ?

Chez certains patients, les douleurs au plexus solaire peuvent n’être que l’expression de certaines émotions au préalable enfouies dans l’inconscient du sujet. Ainsi, il convient d’étudier les différentes causes afin de prévoir un traitement judicieux.

Quelles sont les causes possibles des douleurs au plexus solaire ?

Plusieurs causes peuvent générer des douleurs au plexus solaire. Elles peuvent s’étendre de chocs émotionnels aux problèmes d’ordre physique.

Les causes émotionnelles des douleurs au plexus solaire

Parlant de causes émotionnelles des douleurs au plexus solaire, l’anxiété et les stress émotionnels sont les plus fréquents. En effet, votre plexus solaire est étroitement lié à vos poumons et aux glandes surrénales de l’organisme. Ainsi, toute tentative ou réaction de fuite à l’anxiété et au stress est susceptible d’entraîner une gêne respiratoire.

Il s’en suivra une accélération du rythme cardiaque qui va générer des douleurs au niveau du plexus. Cette arythmie cardiaque implique une mauvaise circulation sanguine. Dans ce cas, le patient peut présenter des sudations et des nausées bénignes. Bien que les traumatismes émotionnels ne soient pas une cause fréquente de douleurs au plexus solaire, ils sont les plus faciles à détecter.

En effet, certains traumatismes émotionnels laissent apparaître des séquelles importantes telles que des lésions de structures internes comme les vaisseaux sanguins. Certaines lésions peuvent survenir au niveau des nerfs. Il s’en suivra un impact direct sur la zone du plexus concerné.

Les causes gastriques des douleurs au plexus solaire

Certaines pathologies gastriques peuvent être à la base de vos douleurs au plexus solaire. Les cas les plus fréquents sont liés au reflux gastro-œsophagien. Ce dernier peut être la conséquence de l’action de certaines bactéries (en l’occurrence Helicobacter pilori). Toutefois, il peut s’agir de tensions dans les cervicales où est accroché votre œsophage.

En effet, lorsque les cervicales perdent de leur mobilité (essentielle pour leur bon fonctionnement), la configuration de l’œsophage s’en trouve modifiée. De facto, certaines tensions naîtront au niveau de votre estomac et en empêcheront le fonctionnement physiologique optimal.

Il convient de noter que les patients atteints d’ulcères gastriques ou présentant des troubles d’indigestion sont aussi sujets à des douleurs au plexus solaire. Pour identifier ces pathologies, vérifiez si vous ou le patient ne présentez pas une mauvaise haleine au réveil ou des maux de gorge.

Les causes physiques des douleurs au plexus solaire

Les douleurs au plexus cœliaque peuvent aussi être provoquées par des tractions musculaires. En effet, la pratique d’activités normales ou d’exercices sportifs en gymnase peut entraîner l’arrachement d’un muscle abdominal. Ce dernier provoquera des enflures, des rougeurs ou même des ecchymoses. Dans ce cas, les douleurs au plexus s’aggraveront à mesure que vous bougez.

Les douleurs au plexus cœliaque peuvent être aussi dues à des traumatismes physiques. Il peut s’agir d’une chute, d’un choc, d’une forte pression de ceinture de sécurité en voiture. De même, toute fracture du sternum ou d’une côte peut aggraver l’état de votre plexus solaire.

La scoliose est aussi une cause douloureuse de douleurs au plexus solaire. La scoliose est une forme de déformation de la colonne vertébrale en 3D lors de la croissance. Diagnostiquée le plus souvent en pendant la période scolaire de l’adolescent, elle s’arrête généralement à la fin de la puberté. Les zones de la colonne vertébrale susceptible d’être touchées par la scoliose sont multiples.

Les degrés de courbure scoliotiques et l’emplacement du mal par rapport au plexus solaire sont des facteurs aggravants de douleurs. En effet, les muscles abdominaux et pectoraux ainsi que le diaphragme s’insèrent au niveau de votre plexus solaire. Ainsi, bien que vos muscles tentent de compenser l’asymétrie de votre corps, l’action prolongée de la fatigue et les mauvais mouvements engendrent des tensions musculaires.

Ces dernières génèrent et aggravent les douleurs au plexus cœliaque. Lorsque ces douleurs persistent et que la scoliose devient importante, consulter un spécialiste (l’ostéopathe ou le kinésithérapeute par exemple) s’avère obligatoire.

Les personnes qui sont à longueur de journée au bureau dans des postures peu confortables sont les plus exposées à des douleurs de plexus solaire. S’asseoir sur une chaise assez haute et se tenir ainsi immobile pendant une période prolongée est nuisible à l’organisme. De plus, l’angle très ouvert entre le thorax et les cuisses exige de gros efforts des abdominaux pour se tenir longtemps droit sur une pareille chaise.

En effet, rester ainsi recroquevillé sur les abdominaux entrave la bonne circulation sanguine et le bien-être des muscles. Cette posture entrave l’aisance du plexus solaire et créé de fortes tensions tout en poussant vos organes vers le bas.

Les causes respiratoires des douleurs au plexus solaire

Parfois, certains troubles et affections respiratoires peuvent bloquer le diaphragme et générer de fortes douleurs. Ces implications influent sur le plexus solaire et entravent son bon fonctionnement. En effet, un manque d’oxygène dans l’abdomen et dans l’estomac causé par une mauvaise respiration peut créer une crise d’anxiété. Dans ce cas, le sujet présente une respiration sifflante ou une toux persistante.

Les causes cancérigènes des douleurs au plexus

Certains cas de plexus solaire douloureux peuvent être dus à une pancréatite (c’est-à-dire un cancer du pancréas) et d’autres formes de cancers qui se généralisent. Dans ce cas, les douleurs au plexus semblent s’intensifier de jour en jour. En cas de complications, certains sujets présentent de la fièvre et des boursoufflures.

Il est aussi prouvé qu’une défaillance organique et une détérioration nerveuse peuvent être des causes graves de douleurs au plexus solaire. De même, d’autres complications sanitaires peuvent provoquer des douleurs au plexus cœliaque. Il peut s’agir :

  • de crise hyperglycémie ;
  • d’arthrite ;
  • l’utilisation abusive d’analgésique ;
  • et une prise de poids exagérée.

Cette multiplicité des causes rend difficile la pose d’un diagnostic conséquent. Par conséquent, plusieurs patients restent sans trouver un traitement approprié pour soulager leur douleur au plexus solaire.

Quels sont les moyens de prévention ?

L’adoption de certaines bonnes habitudes permettra de prévenir les douleurs du plexus solaire. D’abord, veillez à pratiquer régulièrement (mais avec prudence toutefois) des activités sportives. De tels exercices sont de nature à améliorer l’équilibre général de votre corps tout en améliorant votre aptitude de digestion.

Ensuite, vous devrez impérativement vous reposer suffisamment. Cette étape est obligatoire après chaque activité physique pratiquée afin d’aider votre corps à guérir des différentes douleurs et fatigues emmagasinées.

Pour les sujets faisant fréquemment objet de crise d’anxiété, il est primordial de veiller à déstresser votre vie autant que cela dépend de vous. À l’issue, vous pourrez baisser les niveaux de chocs émotionnels et réduire efficacement plusieurs problèmes digestifs. Si vous souffrez d’ulcères ou de brûlures stomacales, il est recommandé de prendre plusieurs petits repas faits de menus équilibrés, évitant les substances gazéifiées et indigestes. Vous pourrez ainsi éviter les ballonnements de ventre.

Après les repas, pratiquez des exercices de marche. Ainsi, tout en garantissant votre bien-être digestif, vous pourrez optimiser la circulation sanguine du cœur vers les divers organes. Enfin, vous devrez pratiquer des exercices respiratoires pour détendre votre diaphragme et relaxer votre plexus solaire. Ces exercices doivent être de nature à bien oxygéner votre abdomen et réduire la survenance de crises anxiogènes.

Comment traiter efficacement les douleurs au plexus solaire ?

Les différents traitements possibles pour soulager les douleurs de plexus solaire doivent tenir compte des différentes causes sous-jacentes. Il est toutefois recommandé de recourir à votre médecin lorsque les douleurs au plexus solaire deviennent chroniques. Pour les cas les plus bénins, prenez un bain chaud ou appliquez un coussin chauffant sur la zone douloureuse.

Lorsque la douleur au plexus est suivie d’un gonflement, faites une application de compresses froides sur la partie enflée. Faites ensuite une cessation de toutes activités intenses. Enfin, reposez-vous le temps d’être soulagé. Pour finir, il est essentiel de faire des exercices de respiration pour garantir une bonne détente du plexus solaire.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *