Comment prévenir les maladies les plus dangereuses ?

Du cancer aux maladies cardiovasculaires en passant par l’infarctus et le diabète, les maladies les plus meurtrières se comptent par dizaines. Heureusement, les progrès réalisés en médecine montrent qu’elles ne sont pas des fatalités. Il est possible de prendre des précautions idoines pour les éviter. Comment donc se prémunir contre les maladies les plus dangereuses ? Découvrez dans cet article la réponse à cette question.

Maintenir un mode de vie sain

Le mode de vie est l’un des facteurs qui peuvent augmenter considérablement la survenance des maladies les plus dangereuses pour l’homme. Il convient donc d’avoir un mode de vie sain pour les éviter. Vous vous demandez probablement : qu’entend-on réellement par mode de vie sain ? De façon simple, un mode de vie sain désigne l’ensemble des pratiques d’un individu visant à perfectionner, à maintenir ou à améliorer son état de santé au quotidien.

Pour mener une vie saine, vous pouvez vous en tenir aux conseils médicaux les plus en vogue. Il existe en effet plusieurs piliers d’une vie saine qui permettent d’éviter les maladies les plus meurtrières. On peut citer :

  • L’activité physique ;
  • Les relations sociales ;
  • Le minimalisme ;
  • L’alimentation…

Éviter le tabac et la consommation excessive d’alcool

Souhaitez-vous éviter le cancer et les maladies cardiovasculaires (MCV) ? Si oui, ne commencez pas à fumer. Si vous fumiez, adoptez les diverses techniques qui existent pour arrêter le tabac. De la même manière, la consommation excessive d’alcool entraîne au fil des années l’hypertension artérielle et de nombreuses autres maladies dangereuses comme :

  • Les accidents cérébraux vasculaires (AVC) ;
  • Les maladies cardiaques ;
  • Les maladies du foie ;
  • Les cancers…

En évitant de boire l’alcool ou du moins en contrôlant votre consommation de spiritueux, vous pouvez réduire ces risques pour la santé.

Lutter contre l’obésité

Chez les personnes obèses ou en surpoids, le risque de coronaropathie et d’hypertension artérielle est multiplié par deux ou trois, et le risque de diabète de type 2 plus de dix fois supérieur à celui des personnes minces (personnes avec un indice de masse corporelle [IMC] inférieur à 23).

De plus, les personnes obèses meurent plus vite que les personnes sveltes parce qu’elles sont plus exposées aux cancers du côlon, du rein, du sein (post-ménopausique) ou encore de l’endomètre. Il est donc important de lutter quotidiennement contre l’obésité. Il faut notamment manger sainement et faire régulièrement du sport pour avoir gain de cause.

Maintenir une activité physique régulière

Une activité physique régulière peut vous aider à prévenir, à retarder ou à faire face aux maladies chroniques. Faites du sport modéré (marche rapide, vélo ou jardinage par exemple) au moins une vingtaine de minutes par jour. Êtes-vous tellement occupé que vous ne pouvez pas vous accorder quotidiennement un créneau de 20 minutes ? Faites au moins en sorte de faire du sport pendant 150 minutes par semaine. Il y va de votre santé.

Mener une vie sociale épanouie

Imaginez quelqu’un qui enchaîne des relations conflictuelles avec ses proches, sa famille, ses collègues… Il est normal que ce dernier ait un moral assez bas. Il ne risque pas d’être heureux au quotidien. En effet, avoir des relations toxiques stimule la sécrétion du cortisol (hormone du stress).

Ce dernier entraîne des insomnies, un état de stress permanent, un déstockage des graisses dans l’organisme, une poussée de psoriasis à court terme. De même, les émotions négatives qu’entraîne le cortisol en excès sont un poison qui à long terme peut causer un cancer ou un gros problème de santé comme un AVC ou un infarctus.

Maintenir une bonne hygiène au quotidien

L’une des principales lignes de défense contre les germes conduisant aux maladies dangereuses est la bonne hygiène. Il est important de prévenir les infections au lieu d’attendre qu’elles pointent le bout de leur nez pour les combattre. Voici quelques conseils que vous pouvez adopter au quotidien pour éviter les infections les plus dangereuses :

  • Lavez-vous correctement les mains (après avoir utilisé la salle de bain, avant de préparer, avant de manger, après le jardinage ou toute autre tâche sale) ;
  • Faites-vous examiner par un médecin en cas de morsure d’animal ou de coupure grave ;
  • Évitez tout contact direct avec des serviettes, des mouchoirs ou des linges similaires utilisés par d’autres personnes ;
  • Évitez de partager avec d’autres personnes la vaisselle, les verres ou les ustensiles…

Manger sainement

Comme nous le disions tantôt, l’alimentation est l’un des piliers les plus importants pour avoir un mode de vie sain et par ricochet éviter les maladies les plus dangereuses. Un régime équilibré composé de fruits, de légumes, de céréales complètes, de viandes maigres et de produits laitiers allégés est essentiel à tout âge. En effet, il existe une relation intrinsèque entre l’alimentation et de nombreuses autres affections, notamment des cancers spécifiques, le diabète, la cataracte, la dégénérescence maculaire, la cholélithiase, les calculs rénaux, les maladies dentaires et même les anomalies congénitales. Si vous avez de l’embonpoint, perdre jusqu’à 5 % à 7 % de votre poids corporel peut aider à prévenir ou à retarder le diabète de type 2, mais pas seulement. Voici également quelques habitudes alimentaires que vous pouvez adopter pour éloigner de vous plusieurs maladies très dangereuses :

  • Remplacer les aliments riches en graisses saturées et trans par des aliments riches en graisses insaturées (avocat, huile d’olive et de colza, sardine, maquereau, lin, noix et noisettes…) ;
  • Opter pour une consommation généreuse de fruits et de légumes et un apport suffisant en acide folique ;
  • Limiter la consommation de boissons à base de sucre et plus généralement le sucre ;
  • Limiter l’apport calorique excessif, quelles que soient les sources ;
  • Consommer des produits céréaliers sous forme de grains entiers riches en fibres…

Manger plus de fibre pour prévenir les maladies les plus meurtrières

Comparativement aux personnes qui consomment moins de fibres, celles qui en consomment assez réduisent de 15 % à 30 % leur risque de maladie cardiaque, d’accidents cérébraux vasculaires, de diabète de type 2 et de cancer du côlon, ainsi que leur risque de mourir prématurément de n’importe quelle cause.

Les aliments riches en fibres (légumes, haricots, légumineuses, fruits entiers…) ont tendance à être plus lourds et nécessitent plus de temps à mâcher. Cela augmente la satiété et réduit éventuellement le risque d’obésité, liée aux maladies cardiaques et au cancer.

Actuellement, la plupart des gens consomment moins de 20 grammes de fibres par jour. Or, selon Andrew Reynolds, auteur principal d’une étude réalisée à l’Université d’Otago en Nouvelle-Zélande sur l’importance des fibres dans l’alimentation, on devrait consommer au moins 25 à 29 grammes de fibres d’aliments par jour. Il est donc urgent d’opter pour une alimentation plus riche en fibres pour prévenir les maladies les plus dangereuses.

Utiliser les techniques de sécurité alimentaire

La plupart des maladies infectieuses d’origine alimentaire ne sont pas trop dangereuses. Néanmoins, certaines d’entre elles peuvent entraîner de graves problèmes de santé, notamment la méningite et une insuffisance rénale. Vous pouvez prévenir les infections dangereuses causées par des agents pathogènes d’origine alimentaire en préparant et en conservant les aliments en toute sécurité. Voici quelques précautions que vous pouvez prendre :

  • Rincer correctement les viandes, volailles, poissons, fruits et légumes avec l’eau courante avant de les cuire ou de les servir ;
  • Se laver les mains à l’eau et au savon avant et après avoir manipulé de la viande crue ;
  • Éviter les mélanges d’aliments crus et d’aliments cuits ;
  • Décongeler les aliments seulement au réfrigérateur ou au micro-ondes ;
  • Cuire correctement les viandes (la volaille entière doit être cuite à 83 °C, les rôtis et les steaks à 63 °C et la viande hachée à 71 °C) ;
  • Cuire les poissons jusqu’à ce qu’ils soient opaques…

Faire les dépistages pour bénéficier des services préventifs

Pour prévenir les maladies chroniques les plus dangereuses, consultez votre médecin régulièrement. Vous n’avez pas besoin de soupçonner une maladie dangereuse avant de vous faire dépister. Il existe par exemple des tests de dépistage du VIH SIDA, du cancer, de prédiabète et de diabète.

Discutez avec votre médecin pour savoir à quelle fréquence vous devriez passer un test de dépistage. Selon vos antécédents médicaux personnels, les antécédents familiaux ou les résultats d’un dépistage donné, votre médecin pourra vous recommander un calendrier de dépistage particulier. Ce faisant, vous pourrez prendre toutes les dispositions idoines pour éviter de contracter les principales maladies dangereuses.

Adopter le sécurisexe

Nombreuses sont les maladies sexuellement transmissibles (MST) très dangereuses. La seule solution la plus infaillible pour les éviter est de ne pas avoir des rapports sexuels. Cette option est inenvisageable pour la plupart des gens. Heureusement, il existe d’autres solutions moins radicales qui offrent un taux d’efficacité très élevé.

Pour prévenir les MST, vous pouvez par exemple n’entrer en contact sexuel qu’avec un seul partenaire qui a des relations sexuelles uniquement avec vous. Avant d’opter pour la fidélité, n’oubliez pas que votre partenaire et vous-même devriez subir un test de dépistage du VIH et d’autres MST.

S’il arrivait que vous deviez avoir des relations sexuelles vaginales, anales ou orales avec un nouveau partenaire, utilisez un préservatif masculin en latex ou en polyuréthane ou un préservatif féminin selon le cas.

S’assurer d’être à jour avec les vaccinations

Depuis tout petit, l’on vous enseigne à quel point les vaccins sont essentiels pour éviter de tomber malade. C’est une pure vérité, car ils permettent de protéger l’organisme contre certaines maladies vraiment dangereuses. Vous pouvez vous rapprocher de votre médecin pour connaître votre statut vaccinal.

Les enfants doivent recevoir les vaccins recommandés pour l’enfance et les adultes doivent s’assurer que les leurs sont à jour.

Outre l’humain, les animaux doivent aussi se faire vacciner. Assurez-vous donc que les vaccinations de vos animaux de compagnie sont à jour. En plus de protéger vos animaux de compagnie, ces vaccinations vous protègent vous ainsi que votre famille.

Prendre les précautions nécessaires avant tout voyage

Lorsque vous devez voyager hors de votre territoire, il est conseillé de vous rapprocher de votre fournisseur de soins de santé sur les éventuels vaccins supplémentaires que vous devriez recevoir. Il est important de discuter de son projet de voyage avec son médecin au moins trois mois avant la date de départ pour ne pas se voir obliger de repousser son voyage.

Si vous vous rendez dans une zone où des maladies transmises par des insectes sont présentes, prévoyez un insectifuge. Dans de nombreuses régions tropicales, les moustiques sont porteurs du paludisme, de la dengue, de la fièvre jaune et d’autres affections graves.

De plus, il faut éviter de consommer de la glace lorsqu’on voyage dans un pays où les règles sanitaires ne sont pas au top. En effet, la congélation ne tue pas tous les microbes infectieux d’origine hydrique.

De même, faites bouillir toute l’eau du robinet avant de boire ou ne buvez que de l’eau en bouteille. Utilisez également de l’eau embouteillée ou bouillie pour vous brosser les dents. Quant aux légumes non cuits (y compris la laitue), ne les mangez pas.

Prendre les précautions nécessaires pour éviter les maladies transmises par les animaux

Les tiques et les moustiques sont porteurs de bactéries et de virus associés à de graves épidémies dans plusieurs régions du monde. La meilleure manière de se prémunir contre les encéphalites transmissibles par les moustiques et les autres maladies tropicales est d’éviter les piqûres de ces insectes.

Les tiques sont assez répandues en saison pluvieuse. On les retrouve souvent dans les zones herbeuses et arbustives. Elles transmettent diverses maladies dangereuses comme la maladie de Lyme ou encore l’encéphalite à tiques. Ces bestioles ne se cachent pas seulement dans les feuilles humides, mais elles infestent également les animaux domestiques et même les souris.

Pour prévenir les infections causées par ces insectes, vous pouvez utiliser les insectifuges approuvés. L’huile d’eucalyptus citronné est par exemple un répulsif que vous pouvez appliquer pour tenir les moustiques loin de vous. Cependant, il vaut mieux limiter les activités en plein air le matin et en soirée (heure de pointe des moustiques).

Dans les zones où les moustiques sont légion, dormez toujours sous moustiquaire imprégnée. Pour régler le problème à la source, vous pouvez vider toute eau stagnante se trouvant à proximité de votre maison. De cette manière, vous empêchez les moustiques de se reproduire.

Se protéger contre les agents pathogènes transmis par les insectes

De la même manière que vous devez lutter contre certains insectes porteurs de virus et de bactéries dangereuses, vous devez aussi contrôler la présence de certains animaux dans votre maison. En effet, éradiquer les rats et les souris qui se trouvent à l’intérieur ou à proximité de son domicile est un excellent moyen pour éviter la propagation des agents pathogènes par ces rongeurs. Les rongeurs peuvent héberger une multitude d’agents pathogènes comme :

  • Le virus de la chorioméningite lymphocytaire ;
  • La leptospirose ;
  • La peste et l’hantavirus…

Il existe même des animaux sauvages qui peuvent transmettre la rage et d’autres infections dangereuses. Outre l’éradication des rongeurs dans vos intérieurs et à proximité de votre maison, conservez vos aliments et même les ordures des contenants couverts et à l’abri des rongeurs. On n’est jamais assez prudent dit-on. C’est pour cela que vous devez également sceller les fissures et les trous par lesquels les rongeurs peuvent accéder à votre intérieur. En respectant toutes ces précautions indirectes, vous vous prémunissez contre plusieurs maladies infectieuses.

En définitive, retenez que vous pouvez mener plusieurs actions au quotidien pour éviter de contracter une affection dangereuse, voire meurtrière. Faites en sorte d’avoir un mode de vie sain, maintenez une bonne hygiène et alimentez-vous sainement. Se faire dépister, se vacciner et pratiquer le sécurisexe sont également des solutions pour tenir les maladies dangereuses loin de soi. On n’oubliera pas également de se protéger contre les agents pathogènes transmis par les insectes et les animaux.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *