Chirurgie esthétique et don du sang : Est-ce compatible ?

En France, plus de 500 000 personnes reçoivent une transfusion sanguine chaque année. D’après ses statistiques, l’EFS (Établissement français du sang) collecte et distribue en moyenne 3 millions de poches par an. Dans un contexte où de plus en plus de personnes ont recours à la chirurgie esthétique pour corriger leurs défauts physiques, des voix s’élèvent et s’interrogent sur la compatibilité de cette pratique avec le don de sang. Vous vous posez également la même question ? Trouvez ci-dessous des informations utiles sur le sujet.

Chirurgie esthétique et don du sang : ce qu’il faut savoir

Il existe un délai règlementaire à respecter pour faire un don de sang. Si vous envisagez par exemple de subir une intervention chirurgicale dans moins d’une semaine, il est déconseillé de donner votre sang pour sauver des vies. En effet, les chirurgies esthétiques présentent parfois des complications qui pourraient nécessiter une transfusion sanguine au patient. C’est pour cette raison que les praticiens déconseillent de faire un don de sang à quelques jours de l’intervention. Après l’opération, vous devez également atteindre au moins trois mois pour faire cet acte généreux. Précisons que l’avis du spécialiste qui vous a suivi est indispensable pour donner votre sang après une chirurgie esthétique.

Pour transfuser du sang à un patient dans le cadre d’une Chirurgie esthétique en Tunisie, il existe deux possibilités. Selon le cas, le chirurgien esthétique peut faire une transfusion sanguine autologue. Dans ce cas, il utilise votre propre sang que vous avez donné avant l’opération et qui a été conservé dans des conditions optimales.

Si vous n’êtes pas en mesure de faire un don de sang pour vous-même, vous pouvez recevoir du sang d’un donneur compatible. On parlera alors de transfusion sanguine allogénique. Qu’il provienne des membres de votre famille ou d’autres personnes, le sang recueilli est dépisté et rendu prêt à être utilisé immédiatement. À noter que les donneurs sont soigneusement examinés pour leurs antécédents médicaux et leur état de santé actuel avant le don. En général, le sang est classé en 4 groupes (A, B, AB et O) avec soit un facteur rhésus positif, soit un facteur rhésus négatif.

Dans quels cas fait-on une transfusion sanguine lors d’une chirurgie esthétique ?

Pour certaines chirurgies esthétiques, l’anémie périopératoire provoque généralement des complications cardiovasculaires après l’opération. Parfois, on note même des complications infectieuses. Heureusement, il est possible de réduire l’anémie en faisant une transfusion sanguine. Dans la plupart des cas, cette solution a un effet rapide et efficace. Précisons toutefois qu’il est possible de corriger l’anémie en faisant un traitement de plusieurs par érythropoïétine et fer.

Peu importe le choix, certains éléments doivent être pris en compte lors de la transfusion sanguine. Il s’agit notamment de l’état du patient et des risques hémorragiques de la chirurgie esthétique en question. Dans le cas d’une rhinoplastie Tunisie par exemple, le risque d’hémorragie dépendra de la technique choisie. La transfusion sanguine n’est donc pas d’office. À noter cependant qu’elle devra se faire si les signes cliniques périopératoires rappellent un problème de tolérance à l’anémie.

Bon à savoir sur le seuil de numération plaquettaire

Chez un patient qui présente une hémoglobine inférieure à 7g/dL et qui perd environ 500 mL de sang pendant une chirurgie esthétique, la transfusion sanguine est nécessaire. Chez les patients qui ne tolèrent pas les concentrations d’hémoglobine inférieure ou ceux présentant une insuffisance cardiaque avérée ou une insuffisance coronarienne aiguë, l’hémoglobine est maintenue à 10g/dL. Pour les patients ayant des antécédents cardiovasculaires, il est recommandé de garder un taux d’hémoglobine allant de 8 à 9g/dL pendant toute la période périopératoire.

En ce qui concerne les transfusions de plaquettes, il est important de savoir que les seuils de numération plaquettaire doivent être mesurés par rapport aux facteurs de risque de saignement. En effet, ce sont ces indices qui justifient la transfusion sanguine dans le cadre d’une chirurgie esthétique. Si le seuil est généralement fixé à 50 G/L, rien ne montre que le niveau du risque varie selon la chirurgie. Cependant, les spécialistes recommandent vivement de procéder à une transfusion sanguine lorsque la numération est inférieure à 100 G/L lors de certaines interventions chirurgicales.

En période postopératoire, il n’existe aucune recommandation stricte sur le seuil de numération plaquettaire. Néanmoins, le praticien doit prendre certaines précautions pour offrir la meilleure intervention à son patient. En effet, des concentrations inférieures à 8 g/dL provoquent des complications chez les patients coronariens. Selon le cas, il peut être nécessaire de faire une transfusion sanguine sans réaliser des analyses supplémentaires.

Pourquoi faire une chirurgie esthétique ?

Peu importe la partie concernée, une chirurgie esthétique doit faire l’objet d’une réflexion mûrie. En général, les premières consultations avec le praticien permettent d’obtenir des informations utiles sur l’opération. Sur la base de ces informations, vous allez déterminer si vous êtes vraiment prêt à faire le pas. Si votre réponse est oui, foncez ! Assurez-vous toutefois de bien préparer votre projet avec votre chirurgien.

D’une façon générale, le désir de recourir à une chirurgie esthétique se justifie par diverses raisons. Dans la plupart des cas, il s’agit de patients présentant un défaut jugé handicapant dans la vie de tous les jours et souhaitant corriger ce problème. Que le défaut soit congénital ou lié à un évènement extérieur, il est possible de trouver un professionnel qualifié pour obtenir de très bons résultats. Parfois, une maladie ou un accident peut amener des gens à faire une chirurgie esthétique.

L’importance des consultations préopératoires

Dans le cadre d’une chirurgie esthétique, il est indispensable de bien choisir son chirurgien. Pour que l’opération se déroule correctement, il doit exister une relation de confiance entre vous et votre praticien. Il doit être un spécialiste dûment inscrit à l’ordre des médecins pour vous offrir une prestation fiable. Avant le jour J, il est conseillé d’avoir au moins deux consultations dans le cabinet du chirurgien. Lors de ces rendez-vous, vous lui ferez part de vos motifs et vous apprendrez davantage sur ses méthodes de travail. Dans les règles, il devrait vous faire une présentation en images pour vous permettre d’avoir une idée claire du déroulement de l’intervention et des résultats. N’oubliez pas non plus de vérifier la qualité de l’établissement et des équipements techniques.

Certes, la perfection n’est pas de ce monde. Mais, une chirurgie esthétique est une opération délicate et il vaut mieux se confier à la bonne personne. N’hésitez donc pas à poser des questions précises pour obtenir des explications détaillées. Dans les normes, le chirurgien doit vous expliquer ce qu’il est capable d’obtenir comme résultat. Lors de vos entretiens préopératoires, il doit également vous parler les problèmes liés à la chirurgie esthétique que vous voulez faire. En effet, la médecine n’est pas une science exacte et le corps n’est pas non plus une machine. Il va sans dire donc que les choses ne se passeront pas toujours comme on le souhaite. C’est d’ailleurs pour cette raison que le praticien doit aborder la part d’incertitude et d’aléatoire avec le patient avant toute intervention.

Les conditions pour obtenir un bon résultat

La chirurgie esthétique est un moment crucial et il faut bien se préparer pour que tout se passe correctement. Avant le jour de l’opération, vous devez avoir une durée d’arrêt de travail suffisante. Après l’opération, il faut également disposer d’un peu de temps pour voir les plaies se cicatriser. Pour un meilleur résultat, vous devez éviter le stress au maximum. Pendant les 48 heures qui suivent l’intervention, il est possible que vous ressentiez un peu de douleur. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé de ne pas s’isoler juste après une chirurgie esthétique.

Si vous êtes célibataire, assurez-vous qu’un proche ou un ami reste avec vous pendant la convalescence. Pour les parents, il est recommandé de planifier la garde des enfants avant, pendant et après une chirurgie esthétique. En outre, il faut prévoir une aide à domicile pour les tâches domestiques afin de bien suivre les recommandations de votre praticien pour obtenir des résultats optimaux. Pour une cicatrisation rapide, arrêtez le tabac et l’alcool pendant au moins les 4 semaines qui suivent l’opération.

Adopter de bonnes habitudes

Après une opération de chirurgie esthétique, il est recommandé d’adopter de bonnes habitudes. Une alimentation saine, la pratique du sport… sont autant d’éléments qui peuvent vous aider à mieux apprécier les résultats d’une chirurgie esthétique. À noter qu’il faut éviter les excès alimentaires avant et après une telle intervention. De façon générale, les protéines et les calories sont les deux éléments les plus importants pour une guérison rapide. Selon le cas, il peut être nécessaire d’ajouter des protéines supplémentaires afin de favoriser la construction de nouveaux tissus et vaisseaux sanguins ainsi que la réparation des tissus endommagés. Pour atteindre ce résultat, optez pour des aliments riches en protéines comme :

  • Les haricots ;
  • Les légumineuses ;
  • Le poisson ;
  • La volaille ;
  • Les morceaux de viande maigre.

En ce qui concerne les fruits et légumes, ils renferment une quantité importante de fibres. Évitez donc d’en manger dans les 24 heures précédant votre rendez-vous pour une chirurgie esthétique. Si vous ne pouvez pas vous en abstenir, optez alors pour des variétés cuites.

Comme vous pouvez le voir, la chirurgie esthétique et le don de sang sont bien compatibles. Cependant, il faut se conformer à certaines règles pour pouvoir faire cet acte généreux.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *