9 gestes simples et habitudes efficaces pour prévenir le cancer

Le cancer est une maladie qui ne se développe pas du jour au lendemain. C’est pour cela que les mesures de prévention sont fortement encouragées par les organismes de santé. Voici quelques habitudes et gestes simples pour prévenir le cancer.

Éviter la sédentarité à tout prix

La sédentarité extrême peut nuire gravement à la santé. Selon des études réalisées par des institutions sanitaires, la sédentarité serait une cause importante de mortalité. Ainsi, elle peut favoriser l’apparition et le développement de certains types de cancer.

Les conséquences de la sédentarité

Afin de mieux cerner le lien entre la sédentarité et le cancer, une vaste étude a été menée auprès de millions de personnes. Cette étude a permis de constater que la sédentarité pouvait conduire à l’apparition de trois types de cancers :

  • Le cancer du côlon ;
  • Le cancer du poumon ;
  • Le cancer de l’endomètre.

Le comportement sédentaire peut augmenter le risque de cancer du côlon de 24 %, celui du cancer de l’endomètre de 32 % et celui du cancer du poumon de 21 %.

La sédentarité est également l’une des principales causes de diabète, d’obésité et de maladies cardio-vasculaires. Il est donc clair que vous devez éviter l’inactivité physique au maximum. Alors que pouvez-vous faire ?

Freiner les effets de la sédentarité par le massage

Le massage est présenté par l’Observatoire de la sédentarité comme étant l’une des meilleures solutions pour freiner les effets de la sédentarité.

Depuis des siècles, le massage a été utilisé dans plusieurs civilisations comme un excellent allié de la santé. Ainsi, si votre travail vous impose la sédentarité, dans une certaine mesure, vous devez recourir au massage.

Actuellement, les techniques de massage sont de plus en plus diversifiées et sont toutes autant bénéfiques pour l’organisme. Vous pouvez vous offrir des séances de massage avec ou sans spécialiste. Les séances de massage régulières stimulent l’organisme. Elles auraient les mêmes effets que la prise d’antalgiques ou d’anxiolytiques. Faites-vous masser chaque jour ou plusieurs fois par semaine pour rester en forme et éviter le cancer.

Adopter la station debout plus souvent

En raison de leur travail, nombreuses sont les personnes qui passent des heures assises chaque jour. Cela n’est pas sans conséquence sur l’organisme. Les personnes qui passent beaucoup trop de temps sur la chaise courent un sérieux danger.

En effet, chaque 2 heures passées en position assise augmentent de 8 % le risque de cancer du côlon. Dans le même temps, cela augmente de 10 % le risque de cancer de l’endomètre. Ainsi, les troubles musculo-squelettiques ne sont pas les seules conséquences de la position assise prolongée.

Lorsque vous travaillez dans un bureau, vous êtes forcé de rester assis. Alors, que faire ?

Commencez par réaménager votre bureau. Il existe des bureaux réajustables qui s’utilisent en station debout. Ainsi, vous vous levez et vous restez debout pendant un moment tout en continuant de travailler.

La station debout fait travailler le corps. Afin de vous maintenir debout, vos muscles font des efforts que vous ignorez. C’est donc un geste simple qui va vous aider à éviter le cancer.  

Si le bureau debout n’est pas une option, il existe néanmoins une autre solution très simple. Levez-vous et marchez quelques minutes toutes les heures.

Une fois à la maison, vous n’êtes pas à l’abri. Passer des heures assis devant la télévision augmente de 54 % le risque de cancer du côlon à longueur de temps. Pourquoi ne pas rester debout, derrière le canapé pour regarder la télévision ? Faites-le de temps en temps.

Faire du sport régulièrement

Quel que soit votre emploi du temps, vous devez trouver du temps pour faire des exercices physiques. Le sport fait partie des meilleures alliées de votre bien-être. Pourquoi faut-il faire du sport régulièrement ?

L’activité physique agit sur certaines hormones du corps comme l’endorphine. Étant donné que beaucoup de cancers sont hormonaux-dépendants, le sport diminue les risques.

Vous devez avoir un bon programme de sport. Nul besoin de recourir à une salle de sport si vous n’en avez pas le temps. Certains préfèrent courir le matin ou le soir, plusieurs fois par semaine. De même, il existe de nombreux enchaînements sportifs que vous pouvez réaliser chez vous, sans le moindre équipement.

Les bienfaits de la marche

La marche fait partie des meilleures activités physiques que vous pouvez pratiquer au quotidien. L’OMS conseille 6000 pas minimum au quotidien, pour rester en bonne santé. En marchant 30 minutes par jour, vous pouvez facilement atteindre ce seuil et même le dépasser.

Des études réalisées auprès des femmes ont prouvé que le risque de cancer de sein chez les femmes qui marchaient beaucoup était 40 % moins élevé que chez les femmes peu actives. D’autres études ont montré que 4 h de marche active ou de randonnée par semaine diminuait le risque de cancer du pancréas de 50 %.

Les bienfaits de la marche sont dus au fait que l’effort physique permet à l’organisme de mieux gérer l’insuline.

Vous devez noter que la marche dont il est question ici doit être dynamique, active. Il ne s’agit pas de marcher de façon nonchalante en manipulant son portable. Vous devez marcher en faisant des pas rapides pour mieux faire travailler le corps. 

Éliminer ou réduire les boissons sucrées

La consommation de boissons alcoolisées crée, en général, de nombreux problèmes de santé. Le diabète et l’obésité sont facilités par les breuvages sucrés. Ainsi, leur consommation excessive expose au risque de cancer de l’endomètre.

Le risque de cancer chez les personnes ayant consommé beaucoup de boissons sucrées au cours de leur vie s’élèverait à 87 %. Commencez donc par les éliminer et remplacez-les par des breuvages plus sains. Du jus de fruits pourrait convenir parfaitement si vous voulez boire une boisson sucrée après le repas.

Adopter de saines habitudes alimentaires

Vous savez sans doute que la santé dépend de l’alimentation. Quels que soient vos efforts, une alimentation saine est indispensable pour lutter contre le cancer. Si vous mangez mal, vos efforts pourraient être anéantis.

Vous pouvez vous alimenter sainement sans sacrifier le plaisir de manger de bons plats. Il suffit de connaître les bonnes habitudes alimentaires.

Augmenter la consommation d’amidon résistant

L’amidon résistant se retrouve dans les aliments comme la banane, les flocons d’avoine et les haricots blancs. Pendant que la consommation de viande rouge augmente le risque de cancer de côlon, la consommation d’amidon résistant le diminue considérablement.

Le fait est que l’amidon résistant peut vous permettre de consommer de la viande rouge sans risque. Il régule la prolifération cellulaire lorsque celle-ci est augmentée par la consommation de viande rouge. Ajoutez-le à votre régime alimentaire.

Manger beaucoup de brocoli

Les professionnels de la santé parlent du brocoli comme étant un aliment très efficace pour prévenir le cancer. Vous devez donc en consommer beaucoup. Il existe de nombreuses recettes pour déguster ce super-aliment et profiter de ses propriétés anti-cancer.

Le brocoli est généralement bouilli, frit ou cuit au micro-ondes. Mais il existe un meilleur moyen de le cuire pour en tirer profit. Il faut le faire à la vapeur.

Lorsqu’il est bouilli, le brocoli perd une partie de ses nutriments. Le légume devient moins riche. Par contre, cuit à la vapeur, le légume contient davantage de glucosinolates. Son pouvoir anti-cancer est donc plus important.  

Consommer des noix du Brésil et du raisin rouge

Les noix du Brésil sont incontournables dans la prévention du cancer. Leurs fortes teneurs en sélénium leur offrent le pouvoir d’éliminer activement les cellules cancéreuses. Cet oligo-élément présent dans le sol participe également à la réparation de l’ADN chez les cellules.

Lors d’une étude réalisée sur des personnes atteintes du cancer de la prostate, les chercheures ont fait une remarque. Sur une période de 13 ans, le cancer était moins susceptible d’évoluer vers un stade avancé chez les personnes ayant un taux élevé de sélénium dans le sang.

Le sélénium réduit le risque de cancer de la prostate, de cancers colorectaux et de tumeurs malignes au poumon. Consommer 2 noix du Brésil par jour serait donc un excellent moyen de prévenir le cancer.

Le sélénium est disponible en supplément, mais il est recommandé de le consommer dans la nourriture. Les suppléments de sélénium augmentent le risque de cancer. Optez donc pour les noix du Brésil afin de consommer du sélénium sainement.

Pour vos collations, le raisin rouge est ce qu’il vous faut. En plus de savourer un aliment délicieux, vous prévenez le cancer de l’estomac, du sein et du foie. Le raisin rouge est riche en resvératrol. Cet antioxydant puisant réduit la propagation des cancers.

Des études ont prouvé que le raisin rouge, grâce à sa grande teneur en resvératrol, préviendrait aussi le cancer de la peau. Il a la capacité d’inhiber les dommages causés à la peau.

Augmenter la consommation d’ail et d’oignon

L’ail est un excellent aliment anti-cancer. Dans vos recettes, ajoutez de l’ail pour une meilleure santé. Associé à l’huile d’olive et à la tomate, l’ail peut protéger du cancer de la prostate, du côlon, du poumon et de la vessie.

En dehors de l’ail, les oignons peuvent être considérés comme des aliments efficaces pour prévenir différents types de cancer. Ce sont des sources de flavonoïdes et d’antioxydants qui empêchent la croissance des cellules. Ajoutez des oignons verts, des échalotes françaises et des ciboulettes à votre alimentation quotidienne.

Manger beaucoup de légumes crucifères et d’artichauts

Les légumes crucifères ont la capacité de prévenir le cancer du rein. Ce sont des légumes que vous pouvez consommer une ou plusieurs fois par semaine.

Qui parle de légumes crucifères fait allusion au brocoli, au chou, au chou-fleur, au bok choy et d’autres aliments de la même famille. Des études réalisées en Europe ont permis de découvrir le pouvoir anti-cancer de ces légumes.

La silymarine présente dans les artichauts leur offre les capacités antioxydantes qui lui sont connues. Les professionnels de la santé soutiennent qu’il faut manger des artichauts pour prévenir le cancer de la peau.

L’artichaut ralentit la croissance des cellules cancéreuses de la peau. D’où son pouvoir anti-cancer. Pour consommer cet aliment, il est recommandé de détacher les feuilles dures du bas. Il faudra ensuite bouillir les artichauts ou les cuire à la vapeur pour les attendrir. Ensuite, il suffit de les égoutter et de les déguster.

Mariner la viande avant de la cuire et consommer du saumon sauvage

Pourquoi faut-il mariner la viande avant la cuisson ? Lorsque la viande est rôtie ou frite à grande température, il se forme des composés appelés amines hétérocycliques. Ces composés sont liés au cancer, car ils peuvent endommager l’ADN et stimuler, ainsi, la croissance des tumeurs. Selon des études, la viande grillée serait capable d’augmenter de 60 % le risque de cancer du pancréas.

Des recherches ont montré que la viande marinée présentait moins de composés nocifs après la cuisson. Parfois, cela peut bloquer jusqu’à 100 % de la formation des composés cancérigènes. Pour cela, avant de griller votre viande, faites-la mariner environ 2 heures dans la bière ou le vin.

À défaut de mariner la viande avec du vin ou de la bière, frottez-la contre des kiwis coupés.

Bien choisir son breuvage

Tout comme les aliments, le choix des breuvages est important dans votre démarche de lutte contre le cancer. Certaines boissons ont la capacité de réduire le risque de cancer.

Augmenter la consommation de thé vert et de lait

Depuis 2006, plusieurs études ont été réalisées sur l’impact de la consommation de thé sur le développement du cancer. Il découle de ces études que les buveurs de thé sont moins exposés aux risques de cancer du sein, de la prostate, des côlons et du poumon.

Les spécialistes soutiennent que le thé vert serait l’un des anti-cancers les plus puissants qui soient. Vous pouvez consommer du thé vert chaque jour. C’est une boisson savoureuse, très appréciée.

Vous devez aussi augmenter votre consommation de lait. Selon les spécialistes, le lait, grâce à sa richesse en calcium, peut vous protéger du cancer du côlon. Vous pouvez en consommer, au petit-déjeuner, au souper et au dîner.

Savourer de la bière ou du vin de temps en temps

L’excès d’alcool est un facteur qui augmente le risque de cancer chez tout individu. Cependant, une consommation modérée de vin et de bière prévient le cancer. Ces deux breuvages protègent du cancer de l’estomac en éliminant les bactéries qui le causent.

Éteindre la lumière dans la chambre avant de dormir

Chez la femme, l’exposition à la lumière durant le sommeil augmente le risque de cancer de sein et des ovaires. Le corps produit plus d’œstrogènes en raison de l’irrégularité dans le niveau de mélatonine. Cela pourrait déclencher un cancer. Avant de dormir, éteignez la lumière dans votre chambre ou allumez une douce veilleuse.

Arrêter de fumer

Le tabac est connu, depuis fort longtemps comme un pionnier du cancer de poumon. Cependant, le tabagisme peut également aggraver d’autres types de cancers et augmenter les risques de mortalité. Arrêtez donc de fumer.

Prévenir le cancer en se faisant dépister régulièrement

Le dépistage est primordial, car il augmente les chances de guérison. Lorsqu’ils sont à un niveau critique, les cancers peuvent faire trépasser très rapidement. Grâce au dépistage, le cancer est diagnostiqué à un état précoce. Il pourra donc être traité et les séquelles seront moins lourdes. Les organismes sanitaires exhortent hommes et femmes à se faire dépister tous les deux ans.

La prévention du cancer est une démarche importante dans la vie de tout individu. En adoptant un mode de vie plus sain, il est possible de lutter efficacement contre cette maladie mortelle.

Guillaume

A propos de l'auteur: Guillaume

Hématologue dans un grand centre hospitalier en région parisienne, je gère le site dondusang.net depuis 2019.

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *